l'asile.fr


Test : Balance

article de Def , publié le 10 février 2006 à 00:29
Sorti il y un peu plus d'un an en Angleterre et en Allemagne, Ballance n'a malheureusement jamais vu le jour chez nous. Partant d'un concept très simple en provenance directe de Marble Madness et autres ancêtres, le petit jeu de Cyparade est une bonne bouffée d'air frais qui se consomme avec plaisir entre deux gros fps.

Le but est d'amener à la fin d'un labyrinthe suspendu dans le vide une boule que l'on contrôle au clavier. La subtilité de la chose est que notre boule pour prendre 3 formes différentes en passant sur certaines cases.

Chacune de ses formes a ses propres spécificités et surtout une masse différentes qui change entièrement la maniabilité de notre sphère. La boule de papier est trop légère pour certains obstacles mais peut voler sur les ventilateurs. Celle de pierre est, au contraire, trop lourde pour s'envoler mais son poids lui permet de se frayer un chemin là où le passage est obstrué. Pour terminer, la boule en bois est un compromis entre les 2.
Sorti il y un peu plus d'un an en Angleterre et en Allemagne, Ballance n'a malheureusement jamais vu le jour chez nous. Partant d'un concept très simple en provenance directe de Marble Madness et autres ancêtres, le petit jeu de Cyparade est une bonne bouffée d'air frais qui se consomme avec plaisir entre deux gros fps.

Le but est d'amener à la fin d'un labyrinthe suspendu dans le vide une boule que l'on contrôle au clavier. La subtilité de la chose est que notre boule pour prendre 3 formes différentes en passant sur certaines cases.


"Checkpoint !".

Chacune de ses formes a ses propres spécificités et surtout une masse différentes qui change entièrement la maniabilité de notre sphère. La boule de papier est trop légère pour certains obstacles mais peut voler sur les ventilateurs. Celle de pierre est, au contraire, trop lourde pour s'envoler mais son poids lui permet de se frayer un chemin là où le passage est obstrué. Pour terminer, la boule en bois est un compromis entre les 2.


"Certains passages sont... tordus."

Les niveaux sont composés d'obstacles variés et la réflexion est tout autant nécessaire que le doigté. En pierre il sera impossible de passer sur le pont suspendu, qui se cassera sous le poids, le papier ne pourra pas éjecter cette caisse qui gêne le passage,...

On comprend vite que pour ce type de jeu la jouabilité peut être le plus grand point noir. Une boule trop dure à diriger et c'est la fin. Ballance réussit l'exploit d'avoir une maniabilité proche de la perfection !
C'est un vrai plaisir d'essayer de faire certains passages le plus rapidement possible, on en vient vite à prendre des raccourcis en frôlant la chute et à s'énerver pour sa trop grande ambition.


"Faire tomber la boule de gauche, se dépêcher d'arriver avant elle pour ne pas être bloquer".

Graphiquement la bête est relativement jolie. Un style très simple mais largement suffisant pour ce type de jeu. Les niveaux sont accrochés sur des longs piliers que l'on voit rejoindre des planètes dans le fonds du décor. Ça ajoute une sensation d'isolement très agréable en jouant.
D'un point de vue du son c'est aussi du tout bon. Les bruitages collent bien aux différents matériaux et actions, la musique très douce et discrète ne gêne jamais.

Mais... car oui il y a de nombreux mais, 12 niveaux c'est terriblement court !
J'ai refait le jeu aujourd'hui en 3h. Sur les 12 niveaux originaux il n'y a guère de grosse difficulté et il faut se rendre au 13ème, téléchargeable sur le site officiel, pour commencer à suer un peu. C'est d'autant plus dommage car ce numéro 13 nous montre ce qu'aurait pu être le jeu. A lui seul il réinvente une bonne partie du gameplay avec des pièges tous plus difficiles les uns que les autres et des astuces utilisant à fond le moteur physique du jeu pour progresser.


"Les différentes cases pour changer de forme".

Et c'est maintenant qu'arrive la plus grande déception concernant Ballance : pas d'éditeur de niveau. Il aurait eu les moyens de devenir un grand monsieur du jeu vidéo, tout du moins pour le cercle de passionnés qu'il a réunit, mais son développeur n'a jamais voulut lâcher l'éditeur. C'est tellement dommage que l'outil qui permettrait de biffer le plus gros défaut de Ballance, sa durée de vie, n'ait jamais été rendu public. Avec sa petite communauté on aurait vite vu apparaître, à l'instar d'un Trackmania, une multitude de labyrinthes amateurs pour relancer l'intérêt du titre.

Malgré ces 2 très gros défauts, Ballance reste un jeu très agréable offrant un court mais bon moment pour ceux cherchant un type de gameplay qui s'écarte des grandes lignes. C'est exactement le genre de titre qu'on réinstalle volontiers tous les 6 mois pour repasser sa poignée de niveaux.


+/- parce que je suis toujours in :

+ ovni dans une masse de fps/rts/mmoxxx
+ prix (10€ chez amazon.de)
- durée de vie
- pas d'éditeur de niveaux


Quelques liens intéressants concernant le jeu :
Site officiel
Démo, vidéos et niveau 13
Records (il est mieux de ne pas les regarder avant d'avoir fini le niveau, c'est des spoilers en puissance).
article de Def — publié le 10 février 2006 à 00:29
Lien permanent vers cet article | Aller sur le blog de Def
Oui Non

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Écrire un article
Swan
#1 Pipelette

J'ai beaucoup aimé, la réalisation est léchée, j'aime beaucoup le coup des changements de matière de la balle et ça donne un peu le vertige. On passe son temps à se crisper devant son écran en serant les dents mais on a vite fait le tour en une après midi.


En tout cas mes messages, même si vous ne les lisez pas, ils sont là. Et ils resteront là pour le jour où vous serez prêts à les lire.
vendredi
10 février 2006, 11:24
 
 

Napalm
#2 Heureusement, il y a le pr0n

C'est dans le moteur d'unreal (on dirait un peu).


vendredi
10 février 2006, 11:54
 
 

JiHeM
#3 Captain Obvious

Je viens de me le procurer (5 € chez cdiscount) et c'est effectivement très sympa.

Comment ça j'ai deux ans de retard ?


lundi
10 decembre 2007, 22:28
 
 

Swan
#4 Pipelette

Maintenant y'a switchball dans le même genre, avec pas mal de bonnes idées et un rendu graphique très joli.


En tout cas mes messages, même si vous ne les lisez pas, ils sont là. Et ils resteront là pour le jour où vous serez prêts à les lire.
mardi
11 decembre 2007, 02:20
 
 


Ajouter un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

# 11:26:25
(carwin) des vrais même
# 11:26:10
(carwin) Gaffe, ce sont des vraies [url]
# 07:52:06
(hohun) Putain il a génétiquement le pointeur déjà placé pour le tir à la tête
# 23:19:09
(Pisto) 18:42:36 putain même pas le temps de jouer [image]
# 20:53:03
(gwendal) Non mais franchement vous avez pas le droit de toucher à une légende pour faire une merde [url]
# 18:42:36
(Pisto) marrant la dernière version de "Qui est ce ?" avec les flics ! A moi: alors, porte il des lunettes ??
# 18:41:53
(Pisto) [url] donc on a son prénom, la 1ere lettre de son nom et qu'il a yeux foncés et les cheveux noirs, sourcils épais et courte barbe.
# 17:30:40
(Totaly FuRy) Si il est possible de mettre ses propres levures et autres, ça peut avoir un marché chez les amateurs de bières qui brassent eux même. Mais dans ce format pseudo industriel c'est pas du tout évident.
# 15:55:14
(gwendal) 15:16:57 : Il y a un marché pour ce truc ?. Patienter deux semaines !!!!
# 15:16:57
(Repiemink) De la bière en capsule [url]
lire la suite de la tribune