l'asile.fr


Test : Il2 Sturmovik Forgotten Battles

article de Napalm , publié le 10 février 2006 à 00:03
Il2 Sturmovik avait lors de sa sortie en 2001 impressionné les fans de simulation aérienne par son réalisme et sa qualité graphique.
L'équipe de Maddox games n'en est pas restée là et a sorti par la suite Il2 Sturmovik Forgotten Battles, son add on, pacific fighters, et travaille actuellement sur Battle of Britain.

Qu'est ce que ce jeu au nom barbare? C'est un simulateur de vol développé par une équipe russe, qui avait pour but de nous faire découvrir une partie un peu oubliée de la guerre 40, les batailles du front Est. Même si on à le cerveau lavé par des dizaines de jeux sur la seconde guerre mondiale, en général c'était les Alliés contre l'Allemagne et basta (erreur réparée avec la tripotée de jeux plus récents sur le même sujet).

Il2 Sturmovik Forgotten Battle est un "add on stand alone". Vous n'aurez donc pas besoin d'IL2 pour y jouer. Rassurez-vous, si vous avez le premier IL2 sur votre étagère, vous pourrez coller le dossier contenant les missions originelles dedans pour profiter des nouvelles textures hautes résolutions et des autres améliorations du moteur. Comme tout les Simulateurs de vol, IL2: FB nécessitera une bonne machine pour tourner à fond (si vous voulez mettre du FSAA ou de l'anisotropie sur des maps offrant une visibilité sur plusieurs km, selon l'âge de votre pc ça va plutôt ressembler à un diaporama). Cependant, il est très bien optimisé et pourra tourner correctement sur des machines moyennes: il y a un paquet de réglages prédéfinis pour les cartes graphiques les plus courantes, et on peut bricoler soi même en tripotant tout un tas d'options dans le .ini, par exemple baisser/augmenter à la main la qualité des arbres, de l'eau, des nuages... Pour des réglages plus personnalisés si ceux du launcher ne
vous satisfont pas.
Il2 Sturmovik avait lors de sa sortie en 2001 impressionné les fans de simulation aérienne par son réalisme et sa qualité graphique.
L'équipe de Maddox games n'en est pas restée là et a sorti par la suite Il2 Sturmovik Forgotten Battles, son add on, pacific fighters, et travaille actuellement sur Battle of Britain.
Qu'est ce que ce jeu au nom barbare? C'est un simulateur de vol développé par une équipe russe, qui avait pour but de nous faire découvrir une partie un peu oubliée de la guerre 40, les batailles du front Est. Même si on à le cerveau lavé par des dizaines de jeux sur la seconde guerre mondiale, en général c'était les Alliés contre l'Allemagne et basta (erreur réparée avec la tripotée de jeux plus récents sur le même sujet).

Un intérieur:


Il2 Sturmovik Forgotten Battle est un "add on stand alone". Vous n'aurez donc pas besoin d'IL2 pour y jouer. Rassurez-vous, si vous avez le premier IL2 sur votre étagère, vous pourrez coller le dossier contenant les missions originelles dedans pour profiter des nouvelles textures hautes résolutions et des autres améliorations du moteur. Comme tout les Simulateurs de vol, IL2: FB nécessitera une bonne machine pour tourner à fond (si vous voulez mettre du FSAA ou de l'anisotropie sur des maps offrant une visibilité sur plusieurs km, selon l'âge de votre pc ça va plutôt ressembler à un diaporama). Cependant, il est très bien optimisé et pourra tourner correctement sur des machines moyennes: il y a un paquet de réglages prédéfinis pour les cartes graphiques les plus courantes, et on peut bricoler soi même en tripotant tout un tas d'options dans le .ini, par exemple baisser/augmenter à la main la qualité des arbres, de l'eau, des nuages... Pour des réglages plus personnalisés si ceux du launcher ne
vous satisfont pas.

Cloué au sol:



La réalisation des avions est parfaite, ils sont vraiment très détaillés et enterrent sans pitié ceux de Combat Flight Sim 3 de Microsoft, surtout au niveau des cockpits (et du reste aussi oui) avec de vrais instruments et pas de stupides bitmap immobiles et fictifs. Niveau terrains, si IL2 de base était un peu plat, avec des textures parfois laides de près, dans FB il y a plus de relief, des surfaces aquatiques magnifiques, et globalement des textures plus fines. Le ciel est les nuages sont très beaux également. Les patchs sortis par la suite offrent de nouvelles possibilités comme mettre les forêts en qualité "maximale". Petite nouveauté par rapport à IL2, en plus de pouvoir personnaliser les insignes et le camouflage de sa machine de guerre comme toujours, on peut également choisir la tronche de son pilote.
Niveau bruitages, rien à dire, on se croirait dans un documentaire d'époque: tout semble criant de vérité, des bruits de moteurs au crissement strident si facile à reconnaître des freins aériens de votre Stuka. Les voix de vos coéquipiers lors des missions sont en V.O. et sont très bonnes. Par contre voilà le point noir du jeu: La musique. Elle est horrible, vraiment, quel que soit votre style favori je ne pense pas que vous aimerez. La musique des menus ressemble à une fanfare de cirque sans le sous le tout avec des sonorités Midi digne d'un 486. On peut fort heureusement la couper.
Niveau gameplay, eh bien c'est de la simulation. Là où Maddox fait fort, c'est que ce n'est pas du pur & dur pour fous furieux ni de l'arcade édulcorée, et encore moins un hybride loupé, mais une vraie simu où vous pouvez régler assez de paramètres pour y trouver votre compte en tant qu'expert ou amateur (amateur, car le néophyte devra s'entraîner un peu quand même).

Dogfight !


Vous pourrez par exemple baisser la gestion de la physique ou la force des vents histoire de ne pas tomber en vrille à chaque manœuvre loupée, mais également mettre en mode réaliste (comprendre "hard"), où vous n'aurez pas accès aux vues externes, et pour voir votre altitude ou votre vitesse vous serez obligés de regarder les instruments correspondants. Immersion garantie.

Pour décoller et atterrir, un temps d'apprentissage est nécessaire, cependant il y a des tutoriaux interactifs très bien faits pour apprendre tout cela, ainsi que des manœuvres plus complexes, comme le bombardement en piqué des Stukas par exemple.

Là où on réalise toute l'étendue du travail des développeurs, c'est en testant l'un des 50 avions dispos, avec des classiques comme des raretés (attention, certains avions sont en 5-6 exemplaires, par exemple le BF109E, BF109F, BF109G... Il n'y a pas vraiment une cinquantaine d'avion totalement différent). Au bout de quelques temps, on se prend pour le baron rouge car on sait à peu près bien piloter son Messerschmitt, et on va tester un autre avion. Surprise: Rien n'est pareil ! Déjà on va avoir du mal à décoller, et il va falloir s'habituer au nouveau cockpit et instruments de visées, ainsi qu'au moteur qui ne va pas réagir pareil... En bref, avant de maîtriser tous les avions, vous allez en passer des heures, surtout qu'une fois qu'on commence à maîtriser, on peut même modifier les réglages de l'hélice ou le mélange du carburant...

Le jeu propose deux campagnes dynamiques (les objectifs changeront en fonction de vos réussites ou défaites), une Russe, une Allemande, où vous aurez du dogfight, des bombardements, des interceptions de cuirassés... Vous y découvrirez de nombreux navires, chars et autres avions non pilotables dans le jeu, très bien réalisés également.

Il y a aussi des missions simples si vous êtes pressés, et un générateur de mission vraiment classe: vous choisissez votre altitude de départ, le climat, la map, le nombres d'avions/engins ennemis, et vos alliés éventuels, et c'est parti !

Bien sur le mode multi n'a pas été oublié, et vous pourrez jouer jusqu'à 32 on-line pour du dogfight de folie sur une vingtaine de maps variées. Par contre, attention, c'est le serveur qui définit les paramètres, donc si vous êtes habitué à des réglages plutôt "arcade" et que vous tombez sur un serveur en réaliste, ça va vous calmer... Le must, c'est jouer avec des gens à de même niveau, si vous affrontez des as directs, les duels risquent d'êtres éclairs !

Graphiquement impressionnant:


Pour conclure, IL2 Sturmovik Forgotten Battle est à mon goût la meilleure simulation de combat aérien WWII disponible à ce jour. Malgré que ce soit un jeu estampillé Ubisoft, il n'y a pas besoin de leur ridicule lobby pour jouer on-line, et surtout, le support est bon ! Les gars de Maddox sortent régulièrement des patchs qui en plus de corriger quelques bugs, améliorent le jeu et rajoutent du contenu (nouveaux avions pilotables, nouvelles maps, nouveau modèles de véhicules au sol, nouveaux avions pour l'IA...). De plus, si vous disposez également de l'add on Aces of WWII, le jeu devient compatible avec le dernier stand alone "Pacific Fighter"

A noter que depuis, IL2 Sturmovik Forgotten Battles est à environ 15€. Pour les peu fortunés: vous pourrez trouver IL2 Sturmovik premier du nom aux alentours de 5€ (packaging minable mais bon) sur Cdiscount ou autre, cela vous permettra de tester à moindre frais avant d'investir dans un gros joystick et tout le pack FB+Aces+PF.

+La réalisation irréprochable
+La durée de vie
+Le réalisme
+Le nombre d'avions
+Le suivi

-Ca reste un peu dur pour les non initiés
-La musique est vraiment infâme.
article de Napalm — publié le 10 février 2006 à 00:03
Lien permanent vers cet article | Aller sur le blog de Napalm
Oui Non

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Écrire un article
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

# 21:31:37
(gwendal) Toute mes recherches sur la position de l'Angleterre dans l'Europe ne mene a rien.
# 21:10:11
(gwendal) Je suis très sincère expliquez moi ce qu'ils ont fait pour l'Europe .
# 21:08:37
(gwendal) Je suis le seul a voir les anglais comme des gros profiteurs qui veulent continuer a profiter sans partager. Qui peut m'expliquer ce que l'Angleterre a apporté a l'Europe ?
# 20:05:45
(gwendal) 11:18:44 : ben c'est clair. En plus sérieusement SFR a déjà une très mauvaise image . Ce n'est pas pour arranger les choses.
# 19:32:01
(groove_salad) 15:19:49 Excellent ! Merci pour le partage :)
# 15:19:59
# 15:19:49
(Repiemink) marrant ça : [url]
# 11:18:44
(hohun) Et à voir la thune que dépensent les entreprises en com et en marketing, on se dit que c'est vraiment idiot de gâcher autant d'efforts et de thunes par une simple directive néfaste
# 11:18:01
(hohun) 10:31:19 certes mais internet et les réseaux sociaux ne sont pas déconnectés de la réalité, ça va forcément finir par se savoir et se répandre comme une trainée de poudre
lire la suite de la tribune