l'asile.fr


Sunshine, quand la SF reprend son envol

article de __MaX__ , publié le 18 avril 2007 à 19:48
Sunshine, un nom simple, déjà sévèrement utilisé dans le ciné à toutes les sauces a vrai dire. Sauf que là Danny Boyle va réellement nous plonger dans une aventure de Science-fiction donnant réellement un sens au mot Sunshine.

Dire que j'attendais Sunshine est un euphémisme, Danny Boyle nous avait déjà particulièrement flatté la rétine ou offert des scénarios plutôt sympathique avec Une vie moins ordinaire, Train Spotting ou encore 28 jours plus tard (qui malgré le fait que je ne l'avais pas aimé possède des qualités indéniables) ; cette fois il nous revient dans un film de science-fiction ou il arrive à éviter les clichés et à nous tenir en haleine jusqu'au bout.
Quand on y réfléchit, Sunshine c'est un scénario simple. 2057, Icarus II vient de prendre son envol et doit larguer une bombe stellaire au coeur du soleil pour éviter son extinction et de ce fait sauver l'humanité. L'équipe, composée de 7 membres... scientifiques, astronautes, pilotes... les meilleurs en somme.

Etant pourtant très doué, ils se voient obligés de faire un choix à l'approche du soleil, lorsqu'ils détectent un signal de détresse d'Icarus I, premier projet identique à leur mission mais ayant apparemment échoué. C'est alors que tout commence à partir en vrille.

On ne va pas entrer dans les détails, trop de spoiler tuerait tout l'interet du film. Ce qu'il faut retenir c'est que Danny Boyle a encore réussi un tour de force dans un domaine qu'il n'a jamais abordé. Il reste loin de tout cliché : qu'est-ce-qu'il est plaisant de regarder un film sans avoir cette sensation de patriotisme américain grand sauveur de l'humanité a chaque minute du film !



Au delà de la réalisation quasiment sans faille, l'équipe de réalisation a apporté un soin tout particulier au son et à l'image... les effets spéciaux sont à tomber à la renverse, les ambiances sonores bercent ou rendent mal à l'aise le spectateur, les musiques nous prennent aux trippes (le passage de la réparation du bouclier solaire est purement énorme musicalement) et le scénario prend progressivement son envol sans pour autant tomber dans le pathétique.

Sunshine, c'est un peu un Solaris, moins lent, mais pas trop rapide quand même, avec des scènes oppressantes parsemées intelligemment, sans pour autant rentrer dans le film "d'action spatial" pur et dur. Danny Boyle met aussi en avant a plusieurs reprises la beauté de la nature en introduisant progressivement le soleil comme un personnage a part entière qui reste malgré les calculs les plus pointus qu'aient pu réalisés les scientifiques a bord, leur plus grand crainte. Ces scènes contemplatives sont de toute beauté et nous donne envie d'avoir l'opportunité de voir ça un jour.

Il reste des éléments discutables vers la fin du film, mais ça, on en parlera dans les commentaires pour ceux qui seront allés voir le titre. Je suis un fan de ce genre de film, et il me parait évident que je suis parfois très subjectif a leur sujet. Cependant, Sunshine reste un divertissement excellent et sans aucun doute une nouvelle réussite de Danny Boyle.




Sources de l'article

Sunshine-Lefilm
Sunshine Exploration


article de __MaX__ — publié le 18 avril 2007 à 19:48
Lien permanent vers cet article | Aller sur le blog de __MaX__
Oui Non

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Écrire un article

Je sais pas pourquoi mais les screens me font penser à la série Lost ( c'est pas bon signe).


"Myrna était, comme vous le voyez, prodigieusement engagée dans la sociétée, tandis que moi, plus âgé et plus sage, j'étais au contraire terriblement dés-engagé".
J.K Toole, La conjuration des imbéciles
mercredi
18 avril 2007, 19:54
 
 

Nanaski
#2 sosie officiel

c'est deux films différents dans les screens? sunshine et les filles du botaniste?

je suis grand fan de trainspotting et the beach (oui je suis une tafiole et ALORS§§), j'irai voir celui-ci mais les images là donnent vraiment pas envie


mercredi
18 avril 2007, 20:04
 
 

Je me suis endormi 3 fois.


"Et en plus, je vote à gauche."
carwin 24-5-06
mercredi
18 avril 2007, 20:59
 
 

groove_salad
#4 Ze Jacky Touch

Je VEUX le voir !!! Il assure Danny Boyle !


"Elle a tort la petite: vu sa tronche, une sodomie à la moutarde est ce qu'elle peut espérer de mieux."
plantmann, Poète maudit.
mercredi
18 avril 2007, 21:14
 
 

Visiblement tout le monde ne partage ton avis sur ce film
http://www.loooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooool.info/forums/viewtopic.php?id=2288


mercredi
18 avril 2007, 22:07
 
 

Certes AlbertE, le fait est que Danny Boyle c'est quitte ou double, je trouve 28 jours inregardable, et pourtant je bave devant trainspotting ou une vie moins ordinaire... a l'inverse certains se branlent interminablement sur 28 jours et n'aiment pas ses autres prods.

Ce genre de film de SF reste finalement assez spécial, et peu de gens arrive a adhérer aux idées, aux passages contemplatifs ou tout simplement a l'ambiance du film. La manière déjà dont est tourné le film te met bien dans un état de tension particulier aux 8 clos.

Si je prends l'exemple aussi des réflexions faites sur loool.info :

Bon alors déjà, il est dispo qu'en screener, ouais la technique qui a du mal avec les films sombres.

Déjà la on pète 50% de l'interet du film, forcément si on mange des titres qui sont basés sur le son, l'image... sur une tv 56 cm en screener avec des enceintes 4w mono... ba on peut difficilement apprécier.

Or, le bouclier thermique qui permet de s'approcher du soleil sans abimer la peinture est solidaire de la bombe. Donc quand la bombe est larguée, bah le bouclier aussi, c'est même lui qui permet à la bombe de pénétrer dans le soleil (ouais ouais cherches pas). Alors le vaisseau, comment fait il pour ne pas cramer maintenant dépourvu de bouclier?

Quand on regarde le film d'un oeil c'est sur qu'on capte pas tout, mais on remarque très facilement lorsque la bombe se détache qu'il y a un bouclier secondaire sur la machine.

Je prends pas le reste parcequ'il y a a mort de spoilers mais bon, les arguments pronés sont totalement subjectifs, comme les miens et a fortiori quand on comprend pas un truc du film et qu'on dit que c'est de la merde (comme l'exemple précédent), vous aimez ou pas ; en cinéma il n'y a pas d'objectivité totale. Ceci dit, Sunshine a quand même pris de très bonnes notes et globalement la critique est assez positive. On trouve toujours des gens pour dire que le film est merdique quand il est bon, ou des gens qui diront que le film est bon quand c'est une merde (Si si... des gens ont aimé Alone in the dark).

Finalement on sait ce qu'on va voir comme film, ca je le dis régulièrement, tu vas pas voir 300 en cherchant un scénar a toute épreuve ou La pianiste en rallant que ca manque d'effets rendus par ILM. Il faut savoir pourquoi on va voir Sunshine, c'est pour vous en prendre plein les yeux, pleins les oreilles, en évitant une paire de clichés ? Vous êtes servit. A l'opposé, si vous voulez réfléchir, passez votre chemin.


jeudi
19 avril 2007, 00:25
 
 

hohun
#7 Sonny Crockett

28 jours plus tard n'était pas si mal que ça...


jeudi
19 avril 2007, 02:13
 
 

groove_salad
#8 Ze Jacky Touch

Bah oui, je l'ai trouvé excellent, pour une fois que les zombies ne se déplacent pas à la vitesse d'un train corail un jour de grève ...


"Elle a tort la petite: vu sa tronche, une sodomie à la moutarde est ce qu'elle peut espérer de mieux."
plantmann, Poète maudit.
jeudi
19 avril 2007, 07:17
 
 

Y'a pas de bonasses dans ce film? Bof.

A choisir, j'irai voir 300. Au moins ils sont en jupette.


Matière molle, collante et visqueuse.
jeudi
19 avril 2007, 08:32
 
 

JiHeM
#10 Captain Obvious

__MaX__ a écrit :

des gens ont aimé Alone in the dark

Impossible !


jeudi
19 avril 2007, 08:41
 
 

Repiemink a écrit :Y'a pas de bonasses dans ce film? Bof.

A choisir, j'irai voir 300. Au moins ils sont en jupette.


(je me dévoue)

GAY§§§


jeudi
19 avril 2007, 09:09
 
 

KtuLulu
#12 Poulpy

AlbertE a écrit :Visiblement tout le monde ne partage ton avis sur ce film
http://www.loooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooool.info/forums/viewtopic.php?id=2288

heureusement que tout le monde n'a pas le même avis sur les films. Parler cinéma n'est intéressant que quand ça suscite un débat, une divergence d'opinion, 1 ou 2 bourre-pifs entre potes après une bonne bière :p


nous sommes les Belges des blagues du futur
jeudi
19 avril 2007, 11:00
 
 

groove_salad a écrit :Bah oui, je l'ai trouvé excellent, pour une fois que les zombies ne se déplacent pas à la vitesse d'un train corail un jour de grève ...


Non mais toi je t'excuse groovy ^^, a l'opposé, 28 semaines plus tard a l'air terrible, ceci dit, c'est un spagnol aux commandes (et ils sont généralement très gorets dans ces films).


jeudi
19 avril 2007, 12:06
 
 

HAHA §§ L'avant-dernière caps, c'est pas la femme qui joue Briséis dans Troie (insultez-moi, je l'ai revu il y a peu ce Film de Grande Qualité) ? Elle excelle apparemment dans les "GAAAH je souffre avec la lèvre un peu coupée et ma sueur qui dégouline sur le front" !


jeudi
19 avril 2007, 13:16
 
 

hohun
#15 Sonny Crockett

...c'est moi où la vignette de l'article raconte la fin du film ?


vendredi
20 avril 2007, 12:06
 
 

Ah ce film est plutôt bon !

Sinon, je n'avais pas reconnu que le personnage principal de Sunshine est celui de 28 jours plus tard (très bon film aussi comme Trainspotting).

Bon et effectivement, c'est -un peu- con de voir un film comme ça en screener. Les passages où les personnages contemplent le soleil sont vraiment magnifiques.


vendredi
20 avril 2007, 22:12
 
 

CaptNCook a écrit :Ah ce film est plutôt bon !

Sinon, je n'avais pas reconnu que le personnage principal de Sunshine est celui de 28 jours plus tard

ha le mec avec les yeux qui font peur là, qui jouait dans "le vent se lève"? (à voir, bien évidemment).


lundi
23 avril 2007, 13:32
 
 

Dableuf a écrit :
"le vent se lève"? (à voir, bien évidemment).

La soupe aux choux tu veux dire?


Matière molle, collante et visqueuse.
mercredi
02 mai 2007, 10:38
 
 


Ajouter un commentaire

Vous devez être identifié pour poster un commentaire.

# 20:09:11
(hohun) le club des boomers
# 19:49:41
(hohun) en parlant de 10 ans de retard, je viens juste de me mettre à divinity original sin...
# 19:37:47
(plantmann) Sinon en ce moment, je joue (avec 10 ans de retard, comme d'habitude) à Ori and the blind forest, ben je vous le conseille, c'est un très bon plateforme, avec plein d'option de mouvement sympa qui le rende très dynamique, et la DA est superbe
# 19:36:32
(plantmann) (ah, et bonne année à tous aussi)
# 19:36:20
(plantmann) Dites donc, j'arrive à voir ma dernière intervention dans cette tribune sans scroller, et elle date du 1er novembre... Faudrait voir à réveiller tout ça un peu ! Vous voulez que j'invoque soja truc ou lama bidule pour relancer un bon vieux shitstorm ?
# 19:32:33
(hohun) 10:00:17 O/
# 10:00:17
(G_T_O) Comme tout les 10 ans: coucou l'Asile !
# 08:44:53
(carwin) Témoignage poignant [url]
# 12:21:51
(hohun) 12:38:10 ahahah
# 15:09:31
(Akshell) les vraies traditions françaises
lire la suite de la tribune